Voyage à mi-chemin des pôles!

12 jours en Équateur

Je ne savais pas trop comment allait se passer ce voyage-là, je n’avais pas d’attente, sauf d’être finalement bien pour vrai à mon retour. Je vous ramène donc en novembre dernier!

04/11

Mon premier constat c’est que les yogourts gonflent sous la pression atmosphérique … ben oui je suis encore foodie tsé;)

On arrive à Guayaquil en soirée, la ville est pleine de monde et c’est ultra humide. Il y a une fête de la ville, une grande roue, des brochettes de merguez un peu partout, ça sent le fumé.

 IMG_20161105_005511664

On se balade un peu et on boit nos premières grosses bières Pilsner, mais pas les dernières. Notre passage dans cette ville est très très court, on s’est fait dire que ce n’est pas super safe et on flight pour les Galapagos tôt le lendemain.

05/11

Dépaysement total, c’est magnifique, il y a des crabes rouges partout partout et très honnêtement, je ne pensais jamais pouvoir mettre les pieds là-bas un jour. C’est vraiment cher, 120$ de taxes à l’entrée comme c’est ultra protégé et un deuxième vol de 600$, mais ça vaut vraiment tout l’or du monde en expériences.

Notre Auberge est parfaite et j’ai ma cuisine commune pour faire du mac & cheese à ma gang. C’est vraiment un fun fou pour moi de faire les épiceries et d’essayer de trouver ce qui sera bon au goût. Ce qu’il faut savoir c’est que la texture du fromage n’est pas vraiment la même, il ne fond pas, mais bon, on s’est nourri comme on dit.

06/11

On déjeune à un petit resto qui s’appelle le Aqua avant notre grosse journée de découvertes.

IMG_20161106_110310371

Premier stop, Darwin Center, un centre de recherche internationale sur l’île Santa Cruz, dans l’archipel des Galapagos. C’est là que j’ai vu mes premières tortues géantes de près, puisque pendant notre route en autobus on en voyait en dizaine, dans les champs, les cours, sur les terrains privés, elles sont partout. C’est aussi là que je vois, ce que j’appelle affectueusement, des dragons! On a passé un deux heures à l’observer celui-là!

10053

Deuxième spot, Tortuga Bay, on s’y rend avec des vélos loués et l’on doit faire une balade de 45 minutes dans le bois avant de se rendre à la mer. Enfin, je pose mes orteils dans l’eau pour la première fois du voyage. On fait une grosse balade sur la plage et on voit des tortues de mer. Il faut savoir que les Galapagos c’est comme un zoo next level, les phoques chill au marché de poisson, ils dorment sur les bancs de parc paisiblement. Pour une amoureuse des animaux, ça vaut vraiment le coup, mettons!

273188

07/11

Journée de filles, les gars partent en plongé, dans le sens opposé de nous voir des requins-marteau, rien de moins!

Un taxi boat, nous apporte à notre bateau pour le one day trip. On fait une ride d’environ 1 heure en haute mer, musique en tandem et lecture en tandem, on vit les mêmes choses en même temps. Être connectées pour moi c’est pas mal ça!

Je lisais; La Théorie du drap contour, livre très approprié, puisque j’avais l’impression qu’on parlait de ma vie, de tout ce que je venais de vivre. On arrive à destination Isla Pinxzon et il y a un autre bateau, on doit attendre qu’il ait terminé. Toujours un bateau à la fois et 10 personnes maximum pour un plus grand respect des espèces. On commence à nager avec les tortues de mer, tu dois rentrer ton ventre pour ne pas qu’elle te touche tellement elles sont proches. Beaucoup de poisson, un bassin de requin, un octopus, des phoques et une maman phoque qui allaite son bébé juste devant moi sur une roche, oui vraiment j’ai versé une larme tellement c’était beau. L’eau est très froide, on sort de là congeler, mais un chocolat chaud nous attend quel bonheur pour vrai! On fait un autre 10 minutes de bateau pour le deuxième spot de snorkeling, mais nous on reste dans le bateau puisqu’on est congelé et que le soleil nous fait le bonheur de se pointer le bout du nez. On voit un bassin d’environ 50 Dauphins et c’est vraiment rare qu’ils en voient. C’est plus que magnifique! On va à contre-courant ça brasse vraiment beaucoup jusqu’à Isla Santa Cruz et on relaxe une heure à faire quelques photos des maillots qu’on porte pour votre bonheur fans Instagram.

131

8/11

On se lève tôt ce matin-là, le soleil est ultra chaud, c’est la journée la plus chaude de notre voyage. On veut aller à la presqu’île Isla Grietas on se rend donc au taxis bateaux. En passant au fish market c’est le chaos des animaux, raies, oiseaux, phoques, ils sont tous là et très actifs.

À notre arrivée, c’est finalement une grande balade dans la roche au gros soleil. On croise une culture de sel rose (Las Salinas), on y goutte, rien de plus naturel.

motion6

On arrive finalement à l’eau. Cet endroit a été formé au déplacement de la lave, résultat une eau salée et super fraîche. C’est vraiment étroit et profond! Au retour, on mange à La Cueva de Gus, un des meilleurs repas de mon voyage. Waterfront, crevettes, cumin, yucca que j’adore et pleins d’animaux avec nous encore une fois.

268

On se couche tôt, pas à défaut de ne pas avoir essayer, mais il n’y a pas vraiment de nightlife en semaine aux Galapagos, on se ramasse les seuls dans un gros bar vide avec une girafe de bière. On est donc funky à notre sortie on fait du trapèze dans un parc et on joue au basket avec une cruche d’eau??! Faut pas se poser de questions;)

9/11

On se fait une petite ride de taxi à 4 en arrière … On vol sens inverse pour se diriger vers Montanita. Notre chambre plutôt petite, mais front sea quoi demander de mieux. Le Kundalini est vraiment un espace magnifique, les petits déjeuners au bord de la mer les pieds dans le sable, les espaces-lits et les hamacs. Maudits que j’aime les hamacs dans la vie, je passe des heures à y lire.

10/11

Cette journée-là, je ne feelais pas top. Je me sentais seule, j’étais pourtant avec plein d’amis, mais c’était la tempête intérieure, des vieilles affaires qui ont fait surface. Je voyageais aussi avec un couple, parfois tu te dis que câline,tu as hâte que ça t’arrive aussi, mais bon j’étais pas mal rendue au lâcher-prise à ce moment-là. J’ai donc chiller dans le hamac, fait une sieste au son des vagues. À mon réveil, je me sentais déjà mieux, moins les blues. Le soir on est allé souper au Tiki Limbo j’ai mangé une salade de crevettes sésame avec une vinaigrette aux agrumes vraiment excellente. On retourne au hostel et on se fait des drinks to go, on part par la plage et on rencontre une gang d’une vingtaine de personnes qui voyagent ensemble du Danemark, feu, limbo et discussions. J’aime tellement ça rencontrer des nouvelles personnes connaître leurs histoires, leurs passions! On décide finalement de sortir avec elles, elles sont beaucoup plus jeunes, mais on a du fun, on danse notre vie jusqu’à 3 h du mat, les filles sont saoules, je les surveille des gens bizarres, car oui il y en a beaucoup. Montanita est vraiment une ville de party.

11/11

J’ai fait trop le party hier semblerait puisque je me réveil à 10h30, ce qui cause le-moi qui a manqué le déjeuner… On se fait une petite session de surf et une balade entre filles pour le diner, ça nous donne le temps de jaser de mes blues d’hier et d’identifier ce qui a refait surface. On trouve un resto Tex Mex avec un four extérieur en brique pour faire de la pâte de burritos vraiment excellente et en plus la musique est parfaite. Beer pong dans le sable, coucher de soleil vraiment intense, les photos ne rendent pas bien la grosseur du soleil ce jour-là. Il descend vraiment très vite on n’a donc pas le temps d’en profiter beaucoup. On soupe à la Casa Quebecua et on rencontre le propriétaire québécois; Zac qui vient d’ouvrir le resto il y a 10 jours. C’était un homme d’influence qui travaillait à un rythme fou, il a eu un malaise cardiaque et à décider de changer de vie pour vivre avec sa femme à Montanita. Il me fait beaucoup réfléchir celui-là puisque je me demande encore ce qui me retient au Québec.

334

12/11

Ce jour-là je me réveil tôt, reposé, énergisé, je vais donc courir sur la plage avec mon ami chien. C’est bon de faire ce qu’on veut quand on veut. Je jase avec mes amis je relax, je décide qu’aujourd’hui rien ne m’affectera, je fais ce qui me tente no matter what. On fait une séance de yoga extrêmement bénéfique avec notre prof Casey. Ensuite, je fais du surf avec Kimmy et on marche le bord de plage que nous n’avons pas encore découvert pour tombe sur un resto de grillades BBQ. La propriétaire Linda vient de Suède et à ouvert ce minuscule commerce ou elle y dort aussi. Vraiment bon les chorizos! On fait une sieste en pm parce qu’on prévoit faire une grosse fiesta ce soir-là. On soupe à la pizzeria Marea c’est vraiment délicieux et on se prend un drink dans la rue comme les locaux. C’est vraiment étourdissant les musiques de chaque bar toute plus fortes les unes que les autres s’entrecroisent. On se retrouve ensuite à un premier bar que je qualifierai de fuego hahaha. Tu mets de l’argent sur le bar et le barman fait un show de feu qui fait noircir le plafond, il fait chaud terrible, on danse déjà notre vie et on sait que cette soirée sera amusante. Notre deuxième bar, le Alkatraz, décoré comme une prison et il mentionne le Canada, un genre d’animateur de bar en direct qui fait juste crier. Dans la rue, on se retrouve à danser avec Peter Pan kind off, et à jouer avec des boules de cirque… Notre 3e bar est sur la plage, les pieds dans le sable, on tient presque plus debout, on boit en petit bonhomme, on danse coller, ça finit jamais il est rendu 4h30 et les bars ne sont pas fermés encore, on se couche donc complètement saoul.

IMG_20161113_023714IMG_20161113_004933368

13/11

On se lève juste à temps pour le dej. Encore saoul définitivement avec une tonne de photos et vidéos tous plus drôles les uns que les autres. Cette journée-là ne sera pas très comment dire agitée. On sieste déjà dans les hamacs. On retourne un peu en ville pour manger une crêpe pour le diner. Il y a une rue avec plein de petits kiosques qui en servent et c’est vraiment délicieux et joli avec les beaux parasols colorés. On marche en fin de journée jusqu’au point de vue de la vierge d’Olon c’est vraiment magnifique ça valait le coup, mais il a fallu se botter les fesses pour s’y rendre hahaha! On mérite bien notre moment à la plage tous ensembles avec le coucher de soleil et le ukulele, c’est un de mes beaux souvenirs de voyage j’étais si bien à ce moment-là dans le sable sans tracas, avec mon ami de jogging chien. On se fait aussi des masques de face dans les hamacs moi et Kim, notre tradition de voyage très amusante. On soupe ensuite en ville à un resto mexicain taco & quesadillas, on joue ensuite à Cards against humanity avant de tous tomber, on est all dead.

IMG_20161113_165937724359

14/11

On se lève à 8h, on devait aller faire du surf à Ayampe aujourd’hui, mais on choke, c’est loin on doit prendre un bus et la journée est grisonnante. Je n’ai pas d’énergie, mais sa passe graduellement comme je mets en mode lecture et qu’on fait une autre séance photo Motion Blur pour vous les petits fans. On se fait masser moi et Kim face à la mer, super relaxant. On soupe dans un resto à cuisine local le Tiburon, on est presque dans la cuisine avec eux:) on joue à la boulette au retour et on pack déjà nos trucs.

15/11

Le grand départ! Dernier petit dej sur la plage, je regarde tout avec des yeux et un sourire différent aujourd’hui, ça doit être ça être comblée. C’est dans l’avion que je commence le bullet journal et que je donne la piqûre à ma copine.

Ce voyage m’aura apporté plein de réflexions, plein de constats, il a été autant agréable que difficile, mais j’en ai appris beaucoup plus sur moi que je pensais!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *