Thaïlande et sa plongée

Juin 2010, 2 de mes meilleures amies et moi finissions un baccalauréat de 4 ans et décidons de célébrer cela en partant en voyage avant de tomber sur le marché du travail : destination Thailande. Stress et énervement sont à leur compte ! Tout le monde sait que la Thaïlande est reconnue dans le monde entier pour ses magnifiques plages (oh que j’avais hâte d’avoir les fesses dans la fameuse plage du film «The beach». avec le beau Léonardo Dicaprio (Maya Bay, Koh Phi Phi). Donc après avoir atterri à Bangkok et visité la ville, ses temples, ses marchés, ses bars (khao san road ouff) et bien sûr avoir goûté à plus de bébittes en 2 jours que durant toute ta vie, nous prenons un vol interne direction Phuket.

Plages, restaurants, massages et fish pedicure pour un prix aussi ridicule qu’environ 2$, nous prenons ensuite des traversiers direction Koh Phi Phi. À noter que les traversiers sont parfois très mouvementés en raison de tempête. Nous étions environ 5 sur 200 personnes à ne pas avoir le mal de mer ni vomir dans des petits sacs de plastique. (hein Alexe ?). Nos 3-4 jours sur cette île complètement paradisiaque furent des moments très forts de notre voyage. La plage est splendide et l’ile est tellement petite qu’il n’y a aucune rue, mais du sable presque partout. Petite hutte en bambou vue sur la mer, fêtes sur la plage en soirée, spectacle de feu, tour en bateau, plongée en apnée, des journées complètement parfaites! Appart mes deux compagnes qui se sont fait brûlées par des Jelly Fish, quoi demandé de mieux 🙂

Maintenant Direction Koh Tao : c’est ici que notre voyage a pris tout un tournant. Nous nous rendons sur cette île, car la cousine de mon amie y est. Nous ne savons pas vraiment que la plupart des gens qui vont sur cette île y vont pour faire leur certification de plongée sous-marine, car c’est LA place où la faire (et que c’est ridiculement pas cher). Rendu sur place, on nous demande si nous voulons faire notre certification. Sans trop savoir dans quoi s’embarquer, on se lance à l’eau comme l’expression le dit : Pourquoi pas! La certification Open Water de Padi est reconnue partout à travers le monde (appart au Québec puisque nous sommes en eau douce et qu’il faut une certification supplémentaire).

 C’est ainsi que notre certification de 3 jours et demi commence : vidéo, lecture, cours théoriques, pratique et examen en piscine, pour finalement se rendre en mer, faire des exercices dans l’eau et plonger pour la première fois! WOW! Tortues, poissons, coraux, tout y est et c’est tellement magnifique. Il est difficile de mettre en mot ce que l’on ressent en plongée. Tout d’abord, tu ne peux pas parler, donc tu dois garder tes émotions et tes énervements pour lorsque tu ressors de l’eau (car lorsque tu croises des poissons, des tortues, des raies ou des requins, tu aurais bien le goût de crier de joie (ou de peur), mais tu ne peux pas hihihi. Aussi, tu es dans un milieu totalement silencieux, dans un environnement qui n’est pas le tient. C’est un peu toi l’intru de la gang, et en tant que plongeur, respecter les coraux, les poissons et tout l’environnement en n’y touchant pas est très important.

 Ces cinq plongées pour passer notre certification Open Water ont été tellement magnifiques; elles nous ont ouvert les yeux sur un environnement tellement beau, calme et paisible, qui mérite d’être vu et d’être respecté. Nous avons eu la piqure et nous avons décidé de faire notre certification avancée, qui te permet entre autre de plonger de nuit, dans des épaves et de plonger beaucoup plus profond (30m au lieu de 18). Avoir tombé par hasard sur ce loisir qui en est maintenant rendu une véritable passion est complètement incroyable. Parfois, nous ne savons pas ce que la vie mettra sur notre chemin, et ce sont souvent dans les voyages que nous apprenons le plus à se connaitre et à se découvrir! 🙂

  plonge4plongee2

 

plongee3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *