Trouver le bonheur

La journée la plus déprimante de l’année c’est aujourd’hui, j’ai donc envie de t’écrire une belle histoire. Celle que je t’avais promise secrètement, celle que je veux écrire depuis longtemps.

Avant de partir en Équateur, novembre 2016, je passais mes dimanches soirs à jouer à Tinder, je swipais à droite quelques rares fois et je n’abordais jamais personne. Ça me tentait sans me tenter, j’attendais que quelqu’un m’aborde pour juger si ça en valait la peine. Ensuite, je suis partie en voyage  (voyage à mi-chemin des pôles si jamais tu es curieux de lire l’aventure sur le blogue)À mon retour, j’allais vraiment bien, je m’étais retrouvée complètement, j’avais fini de chercher l’homme de ma vie.

Une semaine à passé et puis j’ai eu envie, à nouveau, de parler à quelqu’un le dimanche soir. Mais c’était différent j’étais en contrôle et je n’avais aucune attente. J’ai regardé mes vieux matchs. J’en ai choisi un qui disait : je raconte des histoires intéressantes. Je lui ai donné un thème : Histoire de date. Il m’a écrit un roman et m’a donné un thème, ça a duré quelque temps où on s’est raconté des histoires vraiment marrante. Je sentais déjà le courant passer. À un moment, il a voulu échanger son prochain thème, contre un verre. Ouf! Le blind date, ça me tentait zéro et une belle barre. Je lui ai donc dis que j’allais avec des amis au Bar des Patriotes voir le show d’humour et que s’il voulait se joindre à nous il était le bienvenu. Très honnêtement, jamais je n’aurais pensé qu’il viendrait. Tellement pas que j’avais mes grosses bottes d’hiver Helly Hansen et que j’étais pas très chixxxx mettons.

Première date 25/11

Il est arrivé à 20 heures presque pile, deux bisous sur les joues et on ne pouvait plus se parler parce que le show était commencé. Un des humoristes avait un numéro sur la pratique de la vie sexuelle sécuritaire. Le malaise toé chose, ça parlait de digue dentaire et de condom coincer dans un vagin … La soirée à fini et on a fait du karaoke, moi en pieds de bas dans Hochelaga sur un stage à chanter Blur Song 2. On est rentré à pied jusque sur le plateau, on étirait le temps. J’ai été me changer de botte, ben oui c’était vraiment nécessaire … on est allé au McDo sur Mont-Royal et on est retourné chez moi après. Pourquoi ne pas écouter un Brooklyn 99 à 4 heures du matin … Il m’a finalement embrassé et on a dormi ensemble. 

Deuxième date 26/11

Je l’invite sur un coup de tête à venir manger et jouer à des jeux de société chez mon amie, comme on est tous les deux sur la rive-nord. J’aimerais ça que vous ayez les deux côtés de l’histoire parce que les deux points de vue sont si drôles. Il m’a dit, longtemps après, que c’est son ami qui me répondait et qu’il a abandonné le vendeur au concessionnaire pour me texter en lui disant excuse-moi c’est ma date. Il est venue, on a passé une soirée merveilleuse! Le hic en partant de chez mon amie c’est qu’on avait deux voitures. La soirée a été longue et la tension était là, on s’embrasse comme des jeunes dans le stationnement. Oui oui on est rentré ensemble et c’était assez parfait!

Il est drôle, les journées passent vite, je suis moins intense qu’à l’habitude #not. Je dis tout ce qu’il me passe par la tête et je le bombarde de message quand ça me tente sans avoir peur qu’il panique, au pire ce sera pas lui, j’ai plus le goût de me poser de questions sur les conventions du dating.

La deuxième semaine on swith le jeu des histoires thématiques pour celui des propositions road trip. Ben oui mon idée encore, il a une nouvelle voiture 😉 Principe : on fournit chacun 3 roads trips et le meilleur l’emporte pour la destination. Je fais quelques propositions et à un moment, il me demande les paramètres, genre je finis à quel heure vendredi et je recommence à quel heure lundi : OMG on parle plus d’un daytrip là!

Troisième date 30/11

La date surprise, je soupais avec mon amie Steph ce soir-là et lui il avait un guest bartending au Cobra. J’frenche au Cobra … ben je ne voulais pas qu’il french personne d’autre que moi finalement. Je m’imaginais rentrer là marcher jusqu’au fond du bar, le frencher et repartir. Dans les faits, j’arrive après m’être botter les fesses assez fort, c’est un long long bar, je deviens timide je m’assois tout simplement seule. Première fois de ma vie que je me pointe quelque part seule gros step! Et il faut c’est sûr que je tombe sur le banc défectueux et que j’aie l’air nouille. Il me dit allo pour prendre ma commande et comprends je suis qui, oh allo! La tête de ses amis qui me font des bye byes tous cordés… Il me présente ses meilleurs copains, la soirée est vraiment amusante, mais un bar nous sépare. Bref, je dis que je ne veux pas d’autres verres que je quitte bientôt, ça me prend tout pour être sage, on est juste mercredi et c’est fini les folies, je veux y aller molo. Il traverse l’autre côté du bar, me demande si mes anticorps sont bons comme il a le rhume et m’embrasse. Je peux donc dire que j’ai fais la soirée J’frenche au Cobra, même si j’ai été chicken.

Le reste de la semaine est rempli d’excitation, on a hâte de partir tous les deux. Je ne sais même pas où je vais dormir. Son nom sur Facebook dans notre conversation c’est maintenant le Frencheux et moi la copilote. Il ne sait pas trop ce que ses amis m’ont dit et il est un peu mal à l’aise. Il me dit donc qu’il a une surprise pour moi …! Le jeu devient je pars en road trip j’apporte, pour garder le hype jusqu’à la dernière seconde; un bar vintage avec une bouteille de vin et lui un cocktail de bienvenue, il me demande mon spiritueux préféré.

La date weekend 2/12 au 4/12

Il passe me prendre à l’appart, on est un peu timide quand même on sait ce qui s’en vient. On soupe au Belgo poutine et bière avant de continuer notre route vers Granby. On arrive dans le bois dans une ville proche, guess what il a loué une grange de feu! Il me fait un cocktail de bienvenue, on a de la musique c’est parfait. ATTENDS la cerise sur le sunday, il tape ma menthe :O Sérieux si tu me connais tu comprends ce que ça me fait. À ce moment-là, je comprends que je suis mal prise un peu pas mal. On joue à un genre de board game cherche et trouve, on se rapproche un peu et oui on fait l’amour comme dans les films.

Notre petit matin est bien cute, excepté que la douche n’a pas de porte, qu’elle est au plein milieu de la chambre tout comme la toilette. On déjeune à Magog dans un petit resto et on prend la route du retour pour faire les marchés de noël. Ouin je le sais je gosse en crime sorry! J’ai le droit de le vivre ce bonheur là bon. Il trip, il aime les gens comme moi, il leur pose des questions. On fait plein de belles trouvailles pour se faire un souper chez lui en revenant. Il est vraiment attentionné, du genre il achète une carambole à l’épicerie sans que je m’en rende compte parce que j’ai dit que j’aimais ça. JE CAPOTE, c’est là à travers nos discussions que je suis tomber amoureuse, je le sais ça vraiment pas prit de temps. On dort ensemble, on déjeune ensemble, on travaille ensemble en écoutant des vinyls au chaud.

 

À un moment je dois rentrer chez moi, on est dimanche, j’ai des trucs à faire. Et ben je suis partie 4 heures avant d’avoir une invitation à souper.

Cinquième date

Pop-up Dinette découvertes et Stranger Things

Cuteness, j’ai finalement un rhume et je feel moche, je remets tout en questions, je me demande si je vais trop vite, j’ai peur d’avoir mal en crime. Il vient cogner à ma porte un jeudi soir avec un thé à la rescousse de maman, charmé x100000.

On a passé noël chacun dans nos familles en se textant aux secondes, on a été très content de se retrouver et on a réalisé que c’était ça. Nos amis disaient qu’on était un couple avant qu’on en soit un et le 2 janvier selon moi, le 1er selon lui on est devenu OFFICIAL.

Il y a eu 100000 moments que j’ai en tête, mais tu serais vraiment tanné de me lire. Le 25 novembre, ça a fait un an que je l’ai rencontré dans un bar d’hochelaga et je dois de loin dire merci à Tinder. Ça me fait mal de penser que j’aurais pu passer à côté de lui! En un an il m’a déjà fait grandir, il m’a déjà rendue meilleure, il m’a transmis des nouvelles passions et aspirations. J’ai compris beaucoup de belles affaires avec lui et j’ai fait je ne sais combien de km et d’activités différentes. Il m’a même organisé un festival pour ma fête, alors que ça faisait quoi 6 mois qu’on se connaissait et m’a designer des petites attentions qui nous ressemblait de façon spontané. OK ok j’arrête s’cuse!

En janvier dernier, mon coeur a dérapé, mon sourire est devenu l’acteur principal de ma vie, je suis resté moi-même, mais je suis redevenue vivante et surtout amoureuse. J’espère que ça va t’arriver en janvier aussi toi qui lis ceci et qui est un peu déprimé xox

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *